REVEILLON

Ce titre est relativement navrant je vous l'accorde. Il m'a fait rire un peu quand même parce que je suis de ces idiots qui rient de leurs propres blagues, fiers de leur connerie, cons de leur fierté.

Pour ce qui est de l'humour, je m'auto divertie assez bien ce qui a pour double conséquence de me satisfaire et de me rendre pathétique.

Pour ce qui est de 2013, cette énergie déployée chaque année à envoyer des textos groupés sublimés par une rime moisie avec le nouveau millésime me donne des envies de crimes.

Afin de me faire pardonner mes pulsions meurtrières, je fais ici amende honorable en publiant un worst of des dix dernières années d'infamie rimiques, poil à la quique.

 

2003 année de la joie (euh...)

2004 année des bellâtres (créativité quand tu nous tiens...)

2005 année qui trinque (au secours...)

2006 année de la syphilis (à la limite, ma préférée...)

2007 année de la fête (mmmmh...)

2008 année des fuites (prédiction de crise?)

2009 année du neuf (moisi...)

2010 année peace (ouai tellement...)

2011 année des gonzes (que dire de plus...)

2012 année du flouze (ou des partouzes selon l'âge, le milieu social, le sexe...)

2013 année des fraises (ou de la baise selon l'âge, le milieu social...)

 

En même temps, puisque désormais on peut se voir qualifié d'artiste contemporain pour avoir pissé dans son bain, on doit bien pouvoir se vanter de succéder à Victor Hugo en faisant rimer "huit" avec "fuite"...

Oui, je sais, c'est le début de l'année et je râle déjà comme une vieille aigrie, c'est comme ça, j'y peux rien, en ce moment je traverse une phase " c'était mieux avant" qui alimente en abondance mon instinct naturel pour la bougonnerie.

Pas de révolution, n'ayez crainte moussaillons, je vous la souhaite bonne cette nouvelle année, et oui je te félicite toi qui en est à ton 7ème jour sans cigarette et toi qui vient de jurer d'offrir ton corps au sport jusqu’à ta mort.

Bravo, applau, cotillons et queuleuleu, cette année c'est juré, on va mettre deux X à heureuX, et comme dirait Gold essayer d"être" un peu plus près des étoiles, à l'abri des colères du vent".

Pour vous prouver ma bonne foi en matière de réveillon, je vous offre mes amours, un résumé de ma St Sylvestre champêtre.

C'est en Picardie, dans un tout petit, petit village qu'à eu lieu ma dernière sauterie 2012 (une année riche en la matière...). Ni Katy Guetta, ni Jean Roch, le maître des lieux s'appelle Papi, et nouvel an ou pas, il n'avait pas vraiment l'intention de se coucher après minuit.

Nous avons bu de l'hydromel, un alcool pas très mondain qui excite les neurones à la première gorgée, et mangé du lapin, un animal délicieux bien que ne jouissant pas de la popularité de sa consœur la dinde...

Pour le 31, ma famille ne s'est pas vraiment mise sur le sien (de 31) et les petits plats ont côtoyés les grands sans pour autant se mettre dedans. Néanmoins nous avons festoyé dignement dans une atmosphère mi paillarde mi conceptuelle, une sorte de vision Daliesque du dernier jour de cette année 2012, au milieu des bouses (...)

Nous avons dansé dans le bureau défraîchi de mon papi sur la Macarena, le Gangnam style de Psy, Corde à sauter de Moussier Tombola, La mer de Charles Trenet, Si j'avais un marteau de Claude François...

Nous avons fait la chenille sur La chenille et un striptease sur Tout nu et tout bronzé. Le ridicule ne nous effrayant pas, nous avons fait un Limbo dans l'entrée, j'ai remis en jeu mon titre de Miss Limbo 2012 durement gagné au club med de Punta Cana...

Dépassé par cette boum sauvage, mon grand père à tenté comme au Macumba club de faire une soirée bis dans le salon, avec le Boléro de Ravel servi par un orchestre symphonique... Tout petit succès...

Nous avons oublié de regarder nos montres, et sans s'en rendre compte nous sommes passé en 2013 en se dandinant sur une improbable chanson de Colonel Reyel (un "artiste" demandé par Nelson mon petit frère de 9 ans). Oui, Nelson, comme Melody Nelson (...)

Je crois bien que la maison s'est endormie avant 2h.

Je sais bien que toutes les familles ont leur propre folie... Réveillon ou pas, j'aime la mienne à la folie. Voilà c'est dit. Je remercie par avance chacun de ses membres pour être à vie ma plus grande source d'inspiration...

Bonne année mes amours. Il nous reste 359 jours pour trouver une rime en orze... 

La difference entre l'amour et l'herpes, c'est que l'herpès dure toute la vie. Frédéric Beigbeder