image

Mes Amours,

Voici venu le temps des rires et des chants, c'est pas tous les jours le printemps mais la fin du monde dans trois jours.

Une question s'impose d'elle même, que va-t-on foutre de ces dernières heures qui nous narguent, joyeuses et sarcastiques...

Une autre question, souffle un vent de panique sur mes neurones fatiguées: Et si ce n'était pas vrai??? Si les Mayas n'étaient pas plus renseignés qu' Elisabeth Tessier avec le sex appeal en sus, si ils s'étaient bien foutu de notre gueule avec ce canular de 5000 ans ? 4000? périmé.

Si on se réveille tous comme des fleurs le 22, je me rend en Mayasie pour dire ce que je pense aux descendants des Marcel Béliveau des cités d'or, et puis pour fuir ma vie.

Oui, parce que  moi la fin du monde je comptais dessus!

Ça fait six mois que je fais a peu près n'importe quoi, déculpabilisée par l'imminence de cette finale échéance. Alors si le big bang est reporté, en ce qui me concerne, comme dirait mon fils, ça sent le gros caca boudin...

Financièrement, grosse galère en perspective, je me suis surendettée a souhait avec un plaisir non dissimulé, mais si les Mayas ont merdé, je ne vois pas bien comment je peux rembourser et je ne suis pas certaine que "fin du monde" soit accepté comme excuse...

En plus j'ai fait une promesse de don de 700000€ au téléthon pour faire bouger le compteur et mettre du baume au cœur du monde sans mauvaise conscience puisque pour une fois on serait tous égaux pour le grand plongeon.

Évidemment, la démarche à tout de suite moins de panache si on réalise que le 21 décembre n'avait comme seul destin que celui de veille du 22...

Il va sans dire que je n'ai acheté aucun cadeau de Noël, prévu aucun repas, j'ai par contre accepté toutes les invitations pour le réveillon du 31, même celles avec des cons.

C'était bon cette glissade je-m'en-foutiste  pendant cette période de tradition et de reloutude absolue de fin d'année.

Côté cœur, les dégâts d'une fausse fin sont encore plus cruels...

J'ai refilé mon 06 à la terre entière: les mecs qui m'ont dragué joliment, les mecs qui m'ont dragué lourdement, ceux qui voulaient juste me sauter et même ceux qui n'étaient pas intéressés... Pire encore, j'ai embrassé ma meilleure amie, montré mes seins à mon voisin, dormi dans un nouveau lit.

La perspective de l'apocalypse a donné à ma vision des mœurs un angle surprenant. Et amusant je dois dire. Mais si la prédiction des Mayas s'avère aussi vérifiée que la légitimité du président de l'UMP, je vais avoir un bon paquet de dossiers à traiter en début d'année...

Malgré tout je décide de garder confiance, les mauvaise langues n'ont qu'à bien se tenir, l'heure est aux plaisirs, dans trois jours on sera fixé.

Gégé saura s'il est vraiment condamné à vivre dans une maison grise en bord de nationale à Néchin,  ou si pshhhhhhhhiiiiit hasta la vista.

Si c'est le calme plat, je me consoleraisnen me disant qu'il y aura une nouvelle saison de "Danse avec les stars" ;)

Je changerai mon numéro,

Et je ne voterai pas Maya aux prochaines élections...

Vous me manquerez quand même un peu les chéris... Peace and love XXX

Pffffffffffffffffff...

 

"Le monde du partage devra remplacer le partage du monde". Claude Lelouch/ Itinéraire d'un enfant gâté