Mes chéris...

bagarre filles 

Vous voulez bien que je vous appelle comme ça?! Il faut me le dire si ça va trop vite, je ne veux surtout pas vous brusquer. Mais instinctivement je sens que vous êtes prêts, que cette première semaine de préliminaires Blogaires nous a mis en confiance, et que tous nos chakras sont grand ouverts. (Merci pour vos jolis messages).

 Je suis une fille qui aime bien les trucs de filles, les discussions de filles, les soirées filles, les films de filles mais pitié ne soyons pas des caricatures de nous mêmes ! (Je n'exclue pas les garçons de cette conversation, bien au contraire).

 En regardant les infos, je constate hébétée que le sujet majeur dans l'actualité cathodique, avant même le drame Syrien ou la  passionnante guéguerre de nos politiciens, n'est autre que LES SOLDES... Ne vous méprenez pas, moi aussi je suis ravie de payer un pull 30% de moins que le mois dernier pour les achats de noël (grrrrrrrrrr...), MAIS je reste digne et modérée dans l'expression de ma joie à ce sujet (poker face).

Soyons sérieux (ses), qu'est ce que ça veut dire ces images de folles hystériques qui entrent dans les boutiques comme des hyènes affamées ?! Un peu de décence... J'ai honte quand je vous vois dans cet état là.

 En plus, vous ne vous êtes peut-être pas rendus compte mais on vous a complètement manipulé parce que génétiquement il n'y a aucune raison pour que les femmes se mettent à convulser dès que le mot "solde" est prononcé. 

 La faute aux grands succès populaires qui nous ont toutes influencées comme Bridget Jones. Quelle arnaque ce film! On a voulu nous faire croire que toute une génération s'était reconnue en Bridget alors que c'est tout l'inverse, les filles se sont mises à croire qu'il était de bon ton d'avoir l'air paumée, maladroite et un peu conne et je ne suis pas hyper optimiste quant au résultat. Les seuls qui ont vraiment tiré profit de cette Bridgetisation ce sont les marques de lingerie qui ont vu leur vente de "grandes culottes" exploser et ont même réussi à nous persuader qu'on était sinon sexy au moins trendy (ce qui ne veut rien dire) dans ces simili gaines de mamie.

 Pire encore, le best seller "les femmes viennent de Vénus, les hommes viennent de Mars"; Alors lui il a vraiment fait des dégâts ! Bien sûr c'est parfois drôle mais en dehors du fait qu'il l'a écrit avec ses pieds, il aurait dû insister dans le préambule sur le côté huitième degré de sa salade (je prie pour qu'au moins l'auteur n'ai pas cru ce qu'il disait).

Ah oui, parce que c'est un homme qui a écrit cette "bible" pour filles (...). La vérité mes cheriEs c'est que vous pouvez très bien lire une carte, garder un secret (au moins pendant 2h) et faire les soldes sans vous transformer en guerrière écervelée . Je ne milite pas contre les soldes, (crise oblige c'est même plutôt une bonne chose), je nous mets simplement face à notre dignité. Le voilà le premier acte féministe en ce début d'année: faire les soldes OUI, mais en mode civilisé, tranquillement, poliment...

 Le reste du monde est soudainement apparu comme un spa géant où tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté. La zone de conflit cette fois c'était chez nous, toute la région France a été envahi d'une armée de soldeuses (mi soldat mi acheteuse), avec localement des batailles particulièrement sanglantes. Le régiment des furies de l'ouest parisien n'a pas déçu, largement à la hauteur de sa réputation.Si vous vous demandez de qui je parle, laissez moi vous éclairer: Elle (la furie type) habite Neuilly (oui c'est un peu facile mais c'est tellement vrai...), elle a une Austin Mini ou petite variante, la nouvelle Fiat 500 qu'elle gare n'importe où (y compris sur les places réservées aux handicapés), elle sort de sa voiture en courant sur ses talons trop hauts, hurle à son Yorkshire qui s'excite sur les sièges en cuir de bien se  tenir, "maman revient vite, Ecstasy...". Là je sens que vous commencez à bien l'identifier... Quand elle rentre dans une boutique, la furie de Neuilly ne dit ni bonjour ni bonne année, elle déteste instantanément toutes celles qui sont plus belles, plus jeunes et plus blondes. Elle traverse le magasin avec son iphone calé dans le creux de l'épaule, elle a mis trop de parfum,  tape la bise à la vendeuse en lui demandant avec une mimique pathétique si « sa » robe et « sa » veste ont bien été mises de côté. Elle repart en pestant contre tous ces cons qui klaxonnent. Il faut dire qu'à cause de cette morue, un embouteillage  s'est formé et que des dizaines d'hysteros dans leurs autos sont en train de s'autodétruire de rage à l'idée de rater les promos de l'année.

 Les soldes ont commencé. Fin du bal le 14 février, mmmmmmmmh St Valentin, je suis déjà excitée par le billet qui te sera destiné (...)

 Vive la république, vive la France.

 

 

 

Bridget Jones: « le shopping c'est sacré ».

 

Sacha Guitry: « C'est une erreur de croire qu'une femme peut garder un secret. Elles le peuvent mais elles s'y mettent à plusieurs ».

 

 

 Si tu habite Neuilly, si tu as une Austin mini, si ton chien s'appelle Ecstasy, alors c'est bien de toi qu'il s'agit. La putain de veste que tu as fait mettre de côté c'est celle que je voulais... à moitié prix... Merci ;)